Ecouter

1. Concerto pour 2 pianos
http://www.youtube.com/watch?v=inRagQI8Du4

2. Quintette en ut
http://www.youtube.com/watch?v=yJJ7yCNS8zs

3. Dixtour
http://www.youtube.com/watch?v=NFzEdjtzfPA


Articles, ouvrages


 

Compositrices

 

Claude Arrieu

Biographie

Née à Paris le 30 novembre 1903, morte à Paris le 7 mars 1990.

Fille de la pianiste et compositrice Cécile Simon, Claude Arrieu est sensibilisée dès son plus jeune âge à la musique et s'intéresse notamment à l'œuvre de Bach et de Mozart. Elle accède dès lors à une formation classique et est admise en 1924 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où elle suivra les cours de Noël Gallon pour l'harmonie, Georges Caussade pour le contrepoint, Roger-Ducasse et Paul Dukas pour la composition, ainsi que Marguerite Long pour le piano.

S'intéressant particulièrement à l'évolution du langage musical et des différents moyens techniques offerts, Claude Arrieu développe un sens de la composition très personnel. Entre 1929 et 1933 elle enseigne l'harmonie, le contrepoint et la composition.

En 1935 elle entre au service des programmes de la Radiodiffusion française. Elle devient metteur en ondes en 1936. En 1944, elle participe aux expériences de la musique concrète en collaborant à la série radiophonique expérimentale de Pierre Schaeffer, La Coquille à Planètes (1943-1944). De 1945 à 1947 elle est chef-adjoint au département des illustrations sonores de la Radiodiffusion française.

Claude Arrieu écrit pour toutes les formations, composant aussi bien des œuvres de « musique pure » que des musiques pour le théâtre, le cinéma, la radio ou le music-hall. Ayant un sens aigu du comique et du dramatique comme du rythme et de l'image, elle naviguait aisément entre ces différents domaines, associant sa musique au cinéma et à la scène. Elle laisse un catalogue de compositions instrumentales important mais c'est cependant la musique vocale qui a marqué sa carrière. Elle met en musique des poèmes de Joachim du Bellay, Louise de Vilmorin, Louis Aragon, Jean Cocteau, Jean Tardieu, Paul Éluard.

Prix, récompenses

Prix Italia (Venise)
Prix Ambroise Thomas
Prix Lepalle
Prix Goury d'Arsy
Chevalier de la Légion d'Honneur.

Liste d’œuvres représentatives

"Sonatine", pour 2 violons (1937)
    Editions Amphion.
   
"Concerto en ut", pour 2 pianos et orchestre (1938)
    Editions Billaudot
    Création en 1938 par Clara Haskil et Emile Passani (pianos), l'Orchestre National de la
    Radio Française de Paris, direction Inghelbrecht.

"Cadet-Roussel", opéra-bouffe sur un livret d'A. de la Tourasse et G. Limozin
    (1938 - 1939)
   Editions ?
    Création en 1953 à l'Opéra de Marseille

"Sonatine", pour flûte et piano (1944)
    Editions Amphion.
    Création en 1944 par Jean-Pierre Rampal à RadioFrance.

"Concerto n°2 en ré mineur" pour violon et orchestre (1949)
    Editions Heugel.
    Création en 1950 par Jeanne Gautier (violon) et l'Orchestre de la Société des Concerts
    du Conservatoire, direction André Cluytens.

"Quintette en ut", pour quintette à vent (1952)
    Editions Billaudot.
    Création en 1952 par le Quintette à vent français à Sarrebrück, Allemagne.

"La princesse de Babylone" , opéra-bouffe en 3 actes et 8 tableaux sur un livret de
    Pierre Dominique d'après Voltaire (1953-55)
    Editions Billaudot.
    Création en 1960 à l'Opéra de Reims sous la direction de Jean Entremont, mise en
    scène de Julien Berteau.

"Suite en trio", pour hautbois, clarinette et basson (1955)
    Editions Billaudot.
    
"Quatuor", pour quatuor de clarinettes (1964)
    Editions Amphion.
 
"Dixtour", pour 2 flûtes, 1 hautbois, 2 clarinettes, 2 bassons, cor, trompette, trombone (1967)
    Editions Billaudot.
    Création en 1967 par l'ensemble Birbaum à l'O.R.T.F.

Discographie

à venir