Ecouter

1. Jeux de plein air
http://www.youtube.com/watch?v=pdhTXU90lSU

2. Ballade pour piano et orchestre
http://www.youtube.com/watch?v=6bZggqOp1Ng

3. Fleurs de France, pour piano
http://www.youtube.com/watch?v=YZm6ZHtj9mo

4. Sonate pour harpe
http://www.youtube.com/watch?v=Pf9PmVLo5Xk

Articles, entretiens

• entretiens avec Germaine Tailleferre :
Sur Paul Claudel et Charlie Chaplin,
"Intemporel", bulletin de la Société Nationale de Musique, Juillet - Septembre 1992
http://catalogue.ircam.fr/hotes/snm/ITPR03HACQ.html

• entretiens avec Germaine Tailleferre :
Narcisses fils de la musique et de la poésie,
"Intemporel", bulletin de la Société Nationale de Musique, Octobre - Décembre 1992
http://catalogue.ircam.fr/hotes/snm/ITPR04HACQG.html


Ouvrages

• Georges Hacquard,
Germaine Tailleferre : La Dame des Six, Paris, L'Harmattan


 

Compositrices

 

Germaine Tailleferre

Biographie

Née à Saint-Maur-des-Fossés le 19 avril 1892 - morte à Paris le 7 novembre 1983.

Germaine Tailleferre commence le piano avec sa mère et, en 1904, entre au Conservatoire de Paris et obtient rapidement la médaille de solfège. En 1912, elle fait la connaissance de Darius Milhaud, Georges Auric et Arthur Honegger qui l'introduit auprès de Charles Kœchlin, duquel elle reçoit des conseils en orchestration. En 1913, 1914 et 1915 elle reçoit du conservatoire un premier prix d'harmonie, de composition, et d'accompagnement.

Quelques années plus tard, elle fait la rencontre d'Erik Satie qui, impressionné par sa pièce pour deux pianos Jeux de plein air, la déclare être sa « sœur en musique ». Ainsi, il l'invite à rencontrer les musiciens du groupe des « Nouveaux jeunes », plus connu sous l'appellation «Le Groupe des Six ». En étroite relation avec des poètes (G. Apollinaire, M. Jacob, B. Cendrars, L.-P. Fargue, P. Éluard, L. Aragon) et des peintres (P. Picasso, G. Braque, F. Léger, A. Lhote, M. Kisling), c'est dans un atelier qu'ils donnent leur premier concert le 15 janvier 1918. Dans le programme de concert, figurent Jeux de plein air pour deux pianos et la Sonatine pour quatuor à cordes de Germaine Tailleferre.

Vers 1919-1920, commence une longue collaboration d'étude, qui durera près de dix années, avec Maurice Ravel. En 1920, elle prend part à l'œuvre collective du « Groupe des Six », le ballet Les mariés de la Tour Eiffel. En 1931-1933, elle compose plusieurs musiques de film pour Maurice Cloche. En 1936, le groupe « Jeune France » (André Jolivet, Daniel-Lesur, Yves Baudrier, Olivier Messiaen) sollicite son parrainage, et met au programme de son premier concert sa Ballade pour piano et orchestre. Par la suite elle recevra de nombreuses commandes… radio, opéra comique, cinéma. Entre 1942 et 1946, elle reçoit des commandes de la Radio, et compose à nouveau pour le cinéma. En 1955, elle compose cinq petits pastiches d'opéras comiques pour la radio, Du style galant au style méchant. En 1956-1957, au cours d'une tournée européenne, elle se fait l'ambassadrice de la musique des « Six ». Au cours de ces mêmes années, elle expérimente la technique sérielle, comme dans sa Sonate pour clarinette. Elle a continue à créer jusqu'à sa mort.

Prix, récompenses

Médaille de la Ville de Paris
Prix Italia

Liste d’œuvres représentatives

"Jeux de plein air", pour 2 pianos (1917)
    Editions Durand

"Concerto n°1 pour piano et orchestre" (1923)
    Editions Alphonse Leduc.

"Ballade", pour piano et orchestre (1920)
    Editions

"Concerto pour deux pianos, choeur, saxophones et orchestre" (1934)
    Editions

"Concerto pour violon et orchestre" (1936)
    Editions
    Création en 1936 par Yvonne Astruc et l'Orchestre de... ,
    direction Pierre Monteux

"Cantate du Narcisse", pour baryton Martin, soprano, choeur, cordes et
     timbales (1938) - sur un texte de Paul Valéry.
    Editions ?

"2e sonate pour violon" (1951)
    Editions Durand.

"Sonate pour deux pianos" (1974)
    Editions Musik Fabrik.

"Sérénade en la mineur ", pour 4 vents et piano ou clavecin (1976 - 1977)
    Editions Musik Fabrik.

"Concerto de la fidélité",  pour soprano et orchestre (1981)
    Editions Jobert.